Le Secret Pour Vivre Une Vie Enrichissante

do-what-you-can_blogVous connaissez peut-être la Parabole des Talents que Jésus a racontée dans Matthieu 25. Mais au cas où vous ne la connaîtriez pas, en voici un résumé rapide.

Un homme très riche s’en va pour un très long voyage et confie ses richesses à trois de ses serviteurs. Il leur donne la responsabilité de gérer ses ressources et la liberté d’investir comme ils l’entendent à son profit. Il détermine qui obtient quoi, en fonction de leurs capacités – cinq talents, deux talents, et un talent. Il ne leur dit pas quoi faire, mais il attend d’eux qu’ils gèrent convenablement ses ressources. Au lieu de traiter ces hommes comme de simples serviteurs, le propriétaire fait d’eux ses partenaires commerciaux et leur donne un contrôle complet sur sa richesse pendant de nombreuses années.

Les trois serviteurs se répartissent en deux catégories : les fidèles et infidèles. Les deux serviteurs fidèles prennent leurs talents et les font fructifier pour leur maître. Ils sont productifs, multiplient chacun leurs talents par cent pour cent. Le serviteur infidèle, cependant, creuse un trou et enterre son seul talent. Au retour de son maître, ce serviteur lui redonne son seul talent, brut, ou non développé. Le maître lui fait des reproches sévères, le qualifiant de méchant et paresseux, avant de lui prendre son talent pour le donner au premier serviteur.

Les talents de la parabole représentent des cadeaux et des occasions d’utiliser nos capacités de façon productive pour la gloire de Dieu et notre bien. Dieu attend que nous gérions bien ces opportunités. Voilà pourquoi le maître dans cette histoire est mécontent du troisième serviteur. Cet homme n’a ni fait un mauvais usage, ni détourné, ni gaspillé les ressources de son maître. Il n’en a tout simplement rien fait. Il a juste creusé un trou et enterré son talent.

Il a décidé de jouer la sécurité et de ne prendre aucun risque. Au lieu de jouer en attaque, il a décidé de jouer la défense. Au lieu d’essayer de gagner, il a choisi comme objectif de ne pas perdre. Au lieu d’essayer de faire des progrès, il fait de son objectif, de ne pas régresser. Il pensait qu’il allait perdre ses talents en les investissant. Mais vous ne perdez pas en utilisant vos talents; vous perdez n’en faisant rien.

Alors, quelle est la leçon de cette parabole ? Le secret pour vivre une vie vraiment enrichissante est d’utiliser ce que vous avez reçu et de faire de votre mieux avec les opportunités que Dieu vous donne, indépendamment de la taille qu’ils peuvent avoir.

Le président Theodore Roosevelt avait raison quand il a dit: «Faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, là où vous êtes. »  Ça m’a tout l’air d’un bon conseil.

Vous ne pouvez pas tout faire, mais vous pouvez faire quelque chose. Alors faites-le!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :