Pardonnez!

let-it-go_blogImaginez avoir à pardonner la même personne encore et encore pour une offense grave. Allez-vous trouver cela juste ?  Allez-vous trouver facile de lui pardonner ? Probablement pas.

Mais c’est exactement ce que Jésus nous demande de faire. «Si ton frère pèche contre toi sept fois par jour et se tourne vers toi sept fois le même jour en disant: Je me repens, tu lui pardonneras ». Cela ne semble pas correct — de pardonner une personne qui ne cesse de me blesser encore et encore, sachant lorsque le fait que son comportement se répète prouve qu’il n’est pas vraiment repentant, même si sa bouche le dit.

Lorsque quelqu’un fait quelque chose qui vous offense, quelque chose à l’intérieur de vous pourrait vouloir lui faire du mal en retour. Votre sens de la justice pourrait exiger que vous fassiez quelque chose pour vous faire justice. Vous pourriez ressentir que ce n’est tout simplement pas juste de laisser celui qui vous a offensé « s’en sortir » avec ce type de comportement. Et par conséquent, vous pourriez entretenir de la rancune dans votre cœur pendant des années et finalement tomber dans l’amertume.

Mais Jésus dit que vous ne devriez pas traiter les offenses de cette manière. Il vous encourage plutôt à choisir le pardon à la colère et au ressentiment, même si l’auteur ne pas démontre un véritable remords. Pourquoi ?

Parce que pardonner à ceux qui ont offensé vous vous libérera ! C’est vrai ! Le principal bénéficiaire de votre décision de pardonner c’est vous. Et cela est vrai parce que la personne qui souffre le plus du manque de pardon sera toujours celle qui porte l’amertume dans son sein.

Nelson Mandela est célèbre pour son choix de pardonner à ceux qui avaient commis des abus vis-à-vis de lui et qui l’ont emprisonné injustement. Écoutez ses paroles : « Avoir du ressentiment, c’est comme boire du poison et s’attendre à ce que ce poison tue votre ennemi ».

L’auteur Lewis Smedes a écrit ceci : « Pardonner, c’est libérer un prisonnier et découvrir que ce prisonnier était vous. »

Lorsque vous pardonnez à quelqu’un de toute votre cœur, vous vous libérez vous-même de l’emprise malsaine que cette personne avait sur vous et lui enlevez son pouvoir de vous faire du mal.

Pardonner est difficile, mais vivre avec de la rancune l’est encore plus. Accumuler de la rancune en soi peut être très dangereux, et peut vous faire du mal à un niveau que vous êtes loin d’imaginer. Quand vous comprenez à quel point le manque de pardon est nuisible pour vous, alors vous réalisez que le choix de libérer une personne qui vous a offensé est principalement pour votre bénéfice, pas le leur.

Pardonnez.

Bénédictions,

Bishop Johnson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :