Quand Se Sentir Incapable Est Une Bonne Chose

160505_when-being-helpless-is-a-good-thingCertains parents emmenaient leurs enfants en bas âge à Jésus quand ses disciples les ont arrêtés et les ont grondés pour avoir « dérangé » Jésus. Mais Jésus menaça Ses disciples, en disant:

Et Jésus les appela, et dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. (Luc 18: 16-17, LSG).

Quelle est cette qualité essentielle que tous les petits enfants possèdent sans laquelle personne ne peut entrer dans le royaume? Est-ce l’innocence? Non, parce que les enfants ne sont pas innocents. Et ce n’est pas l’humilité non plus. J’ai rencontré quelques d’enfants qui n’étaient certainement pas humbles!

Alors qu’est-ce? La seule chose commune à tous les petits enfants est l’impuissance. Tous les nourrissons et les petits enfants, sans distinction de race, de couleur ou d’origine, sont totalement dépendants des autres pour leur bien-être. Ils ont besoin d’aide pour tout, autrement ils vont mourir. Abandonnés à eux-mêmes, les seules choses que l’enfant mineur puisse faire sans avoir besoin d’aide sont de se salir et de pleurer. Les enfants en bas âge sont impuissants.

Le mot utilisé par Luc pour «petits enfants» fait référence aux nourrissons. Quand Jésus dit que nous devons recevoir le royaume comme des «petits enfants», en fait Il nous dit que nous ne pouvons pas pourvoir pour nous-mêmes spirituellement. Nous sommes aussi incapables de subvenir à nos propres besoins spirituels qu’un enfant mineur l’est de prendre soin de lui-même. La vérité est, qu’abandonnés à nous-mêmes, la seule chose que nous puissions faire spirituellement est de nous salir et pleurer.

Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. (Jean 15: 5, LSG)

Comprenez-vous? Reconnaître notre impuissance est une bonne chose. Contrairement aux enseignements des gourous et des prédicateurs d’ « auto-assistance » qui encouragent les hommes à croire en eux-mêmes, à quel point ils sont grands et puissants, Jésus a enseigné à Ses disciples à reconnaître à quel point ils étaient faibles et sans défense. Il leur a appris à ne mettre aucune confiance dans leur chair (efforts personnels), à ne pas compter sur eux-mêmes spirituellement, mais à dépendre de Lui pour tout.

Enfant de Dieu, le problème que beaucoup d’entre nous ont aujourd’hui est que nous ne sommes pas impuissants à nos yeux. Par conséquent, nous comptons sur nous-mêmes pour les choses que seul Christ peut faire. Nous comptons sur nous-mêmes pour la foi, l’espérance et l’amour. Nous comptons sur nous-mêmes pour la volonté et la capacité d’obéir à Dieu, ou pour les ressources nécessaires pour prendre soin de nous-mêmes, de nos familles ou de nos ministères. Et quand nous échouons, comme cela arrive souvent, soit nous nous convainquons que nous avons réussi, soit nous nous condamnons pour la centième fois.

Arrêtons de nous tromper sur ce sujet. Le royaume de Dieu n’est pas pour ceux qui sont capables. Il est pour les personnes qui se sentent incapables, impuissantes spirituellement.  Seul ceux qui, comme des enfants, dépendent de Jésus pour tout ce dont ils ont besoin pour la vie et à la piété peuvent accéder au Royaume de Dieu et en profiter. Quand Paul dit que Dieu pourvoira à tous vos besoins selon Sa richesse, avec gloire par Jésus-Christ, cela signifie qu’Il le fera! Maintenant, le croyez-vous?

Rappelez-vous que la seule exigence pour recevoir le royaume et en entrant dans la plénitude de ses richesses et bénédictions et c’est d’impuissance. Alors, commencez à confesser votre dépendance vis-à-vis de Dieu pour tout. Cette attitude plaît à Dieu. Et chaque fois que vous commencez à penser autrement, souvenez-vous rapidement que vous êtes aussi incapable de pourvoir à vos propres besoins spirituels qu’un enfant en bas âge l’est capable pour prendre soin de lui-même. Puis, reposez-vous dans l’amour de votre Père et commencez à expérimenter Sa capacité à faire pour vous par Jésus tout ce que vous n’auriez jamais pu faire pour vous-même!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :