Arrêter d’Essayer de Faire des Choses pour Dieu

stop_trying_to_help_god_blogEssayez-vous de toutes vos forces de travailler pour Dieu? Puis-je vous suggérer d’arrêter? Oui, arrêtez d’essayer de toutes vos forces de travailler pour Dieu! Maintenant, je sais que certains d’entre vous sont prêts à me lier à un pieu et y mettre le feu pour avoir prêché une hérésie. Mais avant de le faire, laissez-moi vous expliquer.

Nous devons savoir que la Nouvelle Alliance est basée sur la grâce, et non la loi. Quelle est la différence? Être sous la loi signifie que nous faisons quelque chose pour Dieu. Être sous la grâce signifie exactement le contraire, Dieu fait quelque chose pour nous. Selon la loi, Dieu exige de nous des choses pour Lui plaire. Sous la grâce, Dieu nous donne tout ce dont nous avons besoin: Lui-même. La loi exige, la grâce pourvoit.

Voyez-vous, Dieu n’est pas vraiment intéressé à ce que nous fassions des choses « pour » Lui. Après tout, que pouvons-nous faire pour Lui qu’Il ne puisse pas mieux faire pour Lui-même? Il n’a pas besoin de nos œuvres, Il nous veut.

C’est la leçon qu’Il a enseignée à Marthe. Jésus était en visite chez Marthe et Marie, deux sœurs et amies chères de Jésus. Durant sa visite, Marthe s’occupait dans la cuisine à préparer la nourriture pour Son invité spécial, mais Marie, tranquillement assise aux pieds de Jésus, conversait avec Lui. Lorsque Marthe s’est plainte à Jésus au sujet de sa sœur qui ne l’aidait pas dans la cuisine pour préparer les repas, nous nous serions attendus à ce que Jésus dise à Marie d’aller aider sa sœur, mais Il fait exactement le contraire. Au lieu de cela, Il dit à Marthe que ce qui Lui ferait vraiment plaisir serait qu’elle quitte les corvées et de vienne se rejoindre à eux au salon. Il a apprécié ce qu’elle essayait de faire pour Lui, mais son travail pour Lui était devenu une distraction et l’éloignait de Lui.

Marthe illustre ce que c’est que d’essayer de travailler « pour » Dieu. C’est la caractéristique d’une personne sous la loi, essayant de plaire à Dieu et faire de son mieux pour Dieu, pensant que c’est ce que Dieu attend. Elle finit par se fatiguer. Marie illustre la personne sous la grâce, qui a appris à se reposer en Christ et recevoir de Lui. Elle finit par être rafraîchie.

Mais qu’en est-il du travail dans la cuisine? Si Marthe les rejoint au salon, qui va préparer la nourriture et nettoyer après? Ils le feront, au bon moment, tous les trois – Marthe, Marie et Jésus! Et puisque tous les trois seront bien reposés et rafraîchis de leur temps de détente et de communion dans le salon, leur travail dans la cuisine, qui est une continuité de leur communion, sera une joie et non une corvée!

Et voilà comment Dieu l’avait planifié. Il ne veut pas que nous travaillions « pour » Lui. C’est trop dur et au-delà de notre capacité. Mais Il veut nous apprendre à  nous reposer en Lui et à Lui permettre de travailler avec nous et à travers nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :