La Puissance de la Prière

La vie est riche en expériences, douloureuses, joyeuses. Et être chrétien n’est pas le gage d’une vie sans afflictions. Mais la bonne nouvelle est que Dieu nous a donné la puissance dont nous avons besoin pour avoir la victoire en toutes circonstances.

Écoutez ce que dit Jacques:

« Quelqu’un parmi vous est-il dans la souffrance ? Qu’il prie. Quelqu’un est-il dans la joie ? Qu’il chante des cantiques. Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Eglise, et que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace. » (Jacques 5: 13-16, LSG)

La version amplifiée traduit le verset 16 de la manière suivante :

« La prière fervente (vive, continue) du juste met à disposition une énorme puissance [dynamique dans son opération] » (James 5:16 AMPC)

La grâce de Dieu nous procure une énorme puissance qui peut non seulement nous soutenir lorsque nous passons par des moments difficiles, mais aussi nous délivrer des ennuis. Cette puissance est imméritée, toujours présente et disponible pour les enfants de Dieu. Toujours!

Mais elle restera dormante, inactive, ou n’existera que comme « puissance potentielle » tant qu’elle n’aura pas été activée. C’est ce que fait la prière du croyant. Quand un homme juste (quelqu’un qui a reçu le don de la justice par la foi) prie, ses prières activent la libération de la puissance de Dieu pour provoquer des choses extraordinaires dans sa vie et dans celles de ceux pour lesquels il prie.

Jacques cite Elie pour donner un exemple du type de puissance qui peut être libérée lorsqu’une personne ordinaire, mais juste, ose se tenir sur les promesses de Dieu et prier sur la base de la Parole de Dieu.

« Elie était un homme de la même nature que nous : il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit. »  (Jacques 5: 17-18, LSG)

Ce que Jacques veut dire, c’est que si les prières d’Elie pouvaient déclencher ce type de puissance, alors les vôtres le peuvent également! Et peu importe vos circonstances actuelles, la quantité de puissance qui vous est disponible et accessible est infiniment supérieure à tout ce dont vous aurez jamais besoin pour répondre à vos besoins.

Enfant de Dieu, ce que la grâce potentialise, la prière le réalise. Par conséquent, ne perdez pas courage. Priez!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :