Le Désir Du Père

Le desir du pereJ’ai une question pour vous. Pouvez-vous me dire la raison numéro une pour laquelle Jésus est mort pour vous? Auparavant, ma réponse à cette question était: « Il est mort pour pardonner mes péchés afin que je puisse aller au ciel pour être avec Dieu quand je mourrai ». J’ai cru à cela jusqu’à ce que le Saint-Esprit m’ouvre les yeux et me montre que j’avais tort.

Le jour où Adam a péché, il est mort spirituellement. C’est-à-dire que son péché l’a séparé de Dieu et a érigé une barrière entre Dieu et l’homme ; barrière qui est restée en place durant des milliers d’années. L’homme a été chassé du jardin et les chérubins ont été placés à l’entrée pour s’assurer qu’il n’y retourne pas. Et plus tard, pendant la dispensation de l’Ancien Testament, Dieu a ordonné à Moïse de placer dans le tabernacle un voile épais qui maintiendrait cette séparation entre Dieu et l’homme en raison de la présence du péché chez l’homme.

Pour améliorer la crise causée par le péché et la séparation qui en résulte, Dieu a institué un sacerdoce temporaire dans l’Ancien Testament qui offrait du sang animal pour expier les péchés de l’homme. Ce système a permis une interaction limitée entre Dieu et les pécheurs, mais n’a jamais résolu la question fondamentale du péché et de la mort spirituelle. Il a permis que les péchés soient couverts, mais jamais supprimés. Par conséquent, le voile est resté en place, les gens servaient Dieu à distance, et seul le souverain sacrificateur pouvait aller au-delà du voile dans le Saint des Saints une fois par an. Et il devait observer des règles très strictes, sinon!

Nous lisons donc en Hébreux 10: 4-7,10:

« Car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps; Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j’ai dit: Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté. […] C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. »

Il est écrit que Dieu ne prenait pas plaisir aux sacrifices d’animaux. Son cœur restait lourd. Pourquoi? Bien que des millions de taureaux et de chèvres aient été sacrifiés, la question des péchés restait sans solution et le mur de séparation restait en place. Dieu, qui est amour, ne pouvait pas se réjouir tant que nos péchés Le séparaient de nous.

Jésus a vu le cœur brisé de Son Père, un Père aimant qui voulait l’intimité et une communion constante avec les seuls qu’Il avait créés à Son image, qui voulait que les hommes vivent Son amour personnellement et intensément. Voyant que le cœur de Son Père était mécontent, et que le désir du Père était de demeurer avec nous et d’habiter en nous, Jésus, dont l’amour pour le Père est incommensurable, a demandé qu’un corps soit préparé pour Lui. Il allait tout faire pour accomplir la volonté du Père et réjouir le cœur de Son Père.

Et ainsi, Jésus a reçu un corps, est allé à la croix, est devenu péché, a été séparé de Dieu, est descendu en enfer, a subi le châtiment complet pour les péchés; Et le troisième jour, il est ressuscité, est monté au ciel, et avec Son propre sang nous a sanctifiés une fois pour toutes!

Le jour où il a versé Son sang pour les pécheurs, le voile du temple s’est divisé en deux. La barrière qui existait entre Dieu et l’homme pécheur est tombée. Et pour la première fois depuis qu’Adam avait péché, Dieu était libre d’habiter en nous. Le souhait du Père avait finalement été réalisé.

Et c’est ce que le Saint-Esprit m’a montré! La raison principale pour laquelle Jésus est mort pour moi, n’était pour me permettre d’aller au ciel après ma mort pour vivre avec Dieu, mais encore mieux, pour que Dieu puisse habiter en moi pendant que je vis! Autant que Jésus m’aime, je vois maintenant que c’est Dieu qui désirait habiter en moi et que l’amour de Jésus pour le Père l’a motivé à s’offrir, afin que je sois réconcilié avec Dieu.

Enfant de Dieu, le désir du Père a toujours été d’habiter en nous, d’être notre Père, Pourvoyeur, Protecteur et Ami. Et grâce à Jésus, dont le sang nous purifie de tout péché, le désir du Père a été accompli. Aujourd’hui, Dieu Se réjouit parce que nos péchés ne peuvent plus L’empêcher de vivre en nous et de communier avec nous.

Et à cause de cette réalité bénie, si votre confiance est dans le sang de Jésus, vous pouvez profiter d’une intimité ininterrompue avec Dieu. Rien, je veux dire absolument que rien ne peut vous séparer de Son amour. Pas même vos péchés!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :