Renoncer à Soi-même et Prendre Sa Croix

a_paradox_dying_to_live_blog(Matthieu 16: 21-25)

Parlons du fait de renoncer à vous-même et de prendre votre croix. Je sais que cela ne fait pas partie de nos sujets préférés. Nous aimerions entendre parler de pouvoir et de gloire plutôt que d’abnégation et du fait de porter sa croix pour la cause de Christ. En cela, nous avons quelque chose en commun avec l’apôtre Pierre parce qui n’avait pas apprécié d’entendre Jésus parler de la croix et de la souffrance.

Les Écritures nous disent que «Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes…». Puis, au verset 22, on nous dit que Pierre, ayant pris Jésus à part, se mit à lui reprocher d’avoir parlé de telles choses. Pierre avait quitté son bateau et ses filets pour suivre Jésus et il l’avait fidèlement suivi pendant trois ans, pensant qu’il suivait le Messie qui établirait le royaume messianique sur la terre. Et bien sûr, en étant aussi proche de Jésus, Pierre espérait devenir un des principaux ministres du gouvernement de Jésus. Voyez-vous, Pierre avait abandonné filets et bateau, mais il n’avait pas renoncé à lui-même.

Pierre n’a donc pas apprécié que la personne qu’il croyait être le Messie et sur qui il comptait pour obtenir le pouvoir et l’influence terrestre lui parle maintenant de souffrance, de crucifixion et de mort dans le cadre du plan de Dieu pour Lui. Ce n’était pas ce qu’il avait négocié. Bien sûr, il était préoccupé par Jésus et voulait le protéger d’un tel sort. Mais Pierre était encore plus préoccupé par Pierre, parce que si une telle chose arrivait à son chef, alors elle pourrait certainement arriver à ses disciples; et ce n’était pas pour cela qu’il avait abandonné son bateau et ses filets.

Est-il possible que, comme Pierre, vous ayez abandonné vos filets et bateaux afin d’être chrétien, mais ne vous êtes pas abandonné vous-même ? Je ne parle pas d’abandonner des choses, le confort, ou même certains péchés. Une personne peut renoncer à toutes ces choses et être toujours vivre pour elle-même.

Ecoutez Jésus. «Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. » (Matt. 16:24) Ce qui est à la racine de nos problèmes spirituels, et qui conduit à l’échec et au découragement dans nos vies, ce ne sont pas les péchés individuels que nous commettons, mais le moi qui les commet. Faire face aux péchés, tout en laissant le moi sur le trône c’est comme enlever les fruits d’un arbre tout en laissant l’arbre planté dans un sol fertile. Ce n’est qu’une question de temps ; les fruits réapparaîtront et seront encore plus grands et plus nombreux. La vie victorieuse en Christ n’est possible que lorsqu’on refuse au moi le droit de gouverner et de faire ce qu’il veut.

Jésus poursuivit en disant, « quiconque voudra sauver sa vie la perdra; et quiconque perdra sa vie à cause de moi la trouvera. » Voilà pourquoi Jésus ordonne à tous ceux qui voudraient Le suivre dans une vie de puissance et de gloire de Le suivre à la croix d’abord afin d’être crucifié. Sans la mort, il n’y a pas de résurrection ! Nous devons passer par le même chemin que Jésus. À moins d’être prêts à mourir à soi pleinement, nous ne pouvons pas vivre en Christ pleinement.

Et voilà le glorieux paradoxe ! Êtes-vous prêt à mourir pour pouvoir réellement vivre ? Demandez au Saint-Esprit de vous aider à mourir tous les jours; puis choisissez de le faire, au nom de Jésus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :