Vous Etes Le Bien-Aimé de Dieu !

you-are-gods-beloved_blog1 Jean 3: 1-3

Avez-vous jamais demandé quelque chose à Dieu, puis permis à des pensées négatives sur vous-même ainsi que la conscience de vos lacunes de vous amener à douter de l’exaucement de votre prière ? Quelle est première question qui vous vient à l’esprit quand quelque chose va mal ? « Qu’ai-je fait pour être puni»? Pensez-vous que d’autres personnes méritent les bénédictions de Dieu plus que vous ne le méritez?

Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, alors vous avez un problème avec votre compréhension du don de la justice de Dieu et de la façon dont Dieu vous voit aujourd’hui en Christ. Vous avez besoin de mieux comprendre comment Dieu vous voit afin de pouvoir vraiment profiter de votre relation avec Dieu.

Physiquement, « vous êtes ce que vous mangez », comme vous l’avez certainement entendu. Spirituellement, vous êtes ce que vous pensez. Autrement dit, ce que vous pensez au sujet de Dieu, ce que vous pensez sur la façon dont Dieu vous voit, influencent directement les résultats que vous obtenez spirituellement – les prières que vous faites, les miracles que vous recevez, ce que vous accomplissez, les relations que vous avez avec les gens, et les rêves que vous embrassez pour vous et votre famille. Alors, comment est-ce que Dieu vous voit?

Le passage de Jean ci-dessus commence par les mots suivants dans la version New Living : « Voyez à quel point notre Père nous aime, car il nous appelle ses enfants, et c’est ce que nous sommes … Chers amis, nous sommes déjà enfants de Dieu! ». C’est merveilleux ! Dieu nous appelle Ses enfants bien-aimés. Ce n’est ni demain, ni après-demain que nous deviendrons forts spirituellement. Ce n’est pas non plus après notre mort. C’est maintenant ! Cela signifie que Dieu nous aime parfaitement et nous accepte inconditionnellement aujourd’hui, et prend un grand plaisir en nous, non pas à cause de nos performances, mais parce que nous sommes Ses enfants spirituels. Et tout comme un bon père aime son enfant juste parce qu’il est son enfant, Dieu nous aime juste parce que nous sommes Ses enfants. Ce n’est pas un amour que nous devons gagner ou mériter.

Pourtant, beaucoup luttent avec les sentiments de rejet et de culpabilité. Le problème n’est pas dû au fait que Dieu n’a pas révélé combien Il les aime. Le problème est que beaucoup de chrétiens ne se donnent pas la permission d’être aimés inconditionnellement et être pardonnés totalement. Beaucoup pensent encore que leurs péchés sont les obstacles qu’ils doivent d’abord surmonter pour être totalement acceptés aux yeux de Dieu. Ils luttent avec l’idée que Dieu puisse tout à fait les accepter sans ne se référer aucunement à leurs péchés.

Mais c’est exactement ce que Dieu a promis de donner à tous ceux qui reçoivent Son Fils comme leur Sauveur, et qui ont confiance en Lui et pas en eux-mêmes pour le salut! Hébreux 8:12 fait une déclaration qui est presque trop belle pour être vraie, et pourtant elle l’est. Dans ce verset, Dieu dit de tous ceux qui sont participants de la Nouvelle Alliance établie par Jésus avec Son propre sang : « Je pardonnerai leurs iniquités, et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. » (LSG) Et dans Romains 4: 7-8, «  Heureux ceux dont les fautes ont été pardonnées et dont les péchés ont été effacés. Heureux l’homme au compte de qui le Seigneur ne porte pas le péché. » A cause du sacrifice de Jésus en notre nom et du sang qu’Il a versé pour nos iniquités, tous nos péchés, c’est-à-dire les péchés de toute notre vie (passé, présent, futur), ont été éliminés du dossier et n’existent dans la pensée de Dieu. Dieu ne se souvient tout simplement pas d’eux et ainsi nous traite comme si nous étions sans péché.

Le travail du prophète de l’Ancien Testament était de rappeler les péchés du peuple. Mais parce que Dieu a promis d’être miséricordieux envers notre injustice dans la Nouvelle Alliance, le travail du prédicateur du Nouveau Testament est rappeler aux gens le pardon de Dieu et leur position de juste en Christ. Voir à quel point nous sommes justes à cause de Jésus, et non pas combien nous sommes pécheurs à cause de la chute, va construire notre foi, augmenter notre amour pour Dieu, et nous amener à vouloir Lui plaire davantage.

Un groupe d’adolescents était à une fête, et quelqu’un proposa d’aller à un certain restaurant pour s’amuser. «J’aurais préféré que vous soyez jamais venus me chercher à la maison, » dit Jan à son ami. «Mes parents n’aiment pas cet endroit. » « Tu as peur que ton père te fasse du mal? » demanda l’une des filles ironiquement. « Non, » répondit Jan. «Je n’ai pas peur que mon père me fasse du mal, mais je crains de le blesser. » Elle avait compris le principe selon lequel un véritable enfant de Dieu, qui connaît l’amour que le Père a pour lui ou elle, voudra Lui plaire et ne trouvera jamais plaisant de pécher contre cet amour.

Je vous encourage donc à vous donner la permission aujourd’hui de vous voir comme un enfant de Dieu qui est totalement accepté et aimé inconditionnellement. Lorsque nous avons vraiment entendu et compris ce que Dieu a dit à notre sujet, et que l’ennemi s’approche de nous avec ses mensonges pour ébranler notre confiance en nous rappelant nos péchés et nos échecs, nous pouvons lui répondre : « Tu ne peux pas me secouer ou me faire douter de la manière dont Dieu me voit. Je sais clairement qui je suis en Christ parce que mon Père m’a déclaré que je suis Son enfant bien-aimé. Je suis l’enfant qu’Il aime » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :