Pourquoi Devrais-Je Pardonner ?

why_should_i_blog2«Dites-lui que vous êtes désolé.» « Pourquoi devrais-je? C’est lui qui a commencé. » Cela vous paraît-il familier ?

Les gens refusent généralement de faire ce qui leur paraît inéquitable ou injuste. Et c’est une des raisons pour lesquelles tant de gens trouvent difficile de pardonner à quelqu’un qui leur a fait du mal. Ils estiment que c’est injuste et que la personne qui leur a fait du tort ne devrait pas rester impunie.

Juste au cas où vous seriez de ceux qui ne voient pas pourquoi vous devriez pardonner à quelqu’un qui vous a blessé, surtout si cette personne ne se repent pas, laissez-moi vous aider. Permettez-moi de vous donner trois bonnes raisons pour lesquelles vous devriez pardonner.

Tout d’abord, vous devriez pardonner pour exprimer de la gratitude. Êtes-vous reconnaissant par rapport au fait que Dieu vous ait pardonné l’énorme dette de péché que vous aviez vis-à-vis de Lui ? Êtes-vous reconnaissant pour le pardon que d’autres personnes vous ont accordé ? Alors, vous devriez exprimer votre gratitude à Dieu et à ceux qui ont été prêts à vous pardonner en étant vous-même disposé à pardonner aux autres.

Deuxièmement, vous devriez pardonnez pour expérimenter la grâce. Jésus raconte l’histoire d’un homme auquel son maître avait remis une dette énorme. Après avoir été pardonné, cet homme est rapidement allé à la recherche d’un autre homme qui lui devait une somme insignifiante et a exigé que cet homme lui rembourse chaque centime de sa dette. Comme l’homme ne pouvait pas, une très grande colère s’est emparée de lui et il a jeté cet homme en prison. Lorsque cela est parvenu aux oreilles de son maître, celui-ci était stupéfait. Comment une personne pouvait-elle être aussi ingrate! Alors, le maître ordonna que le serviteur ingrat soit remis aux « bourreaux » et jeté en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé jusqu’au dernier centime.

Le serviteur ingrat ne pouvait pas continuer à bénéficier de la grâce du maître, tant qu’il n’était pas prêt à faire grâce lui-même aux autres. La leçon est claire.

Toute personne qui veut faire l’expérience de la grâce de Dieu ne peut pas refuser de pardonner aux autres. Vous récolterez ce que vous semez.

Et enfin, vous devriez pardonnez afin d’échapper à l’affliction. Souvenez-vous de la célèbre déclaration de Nelson Mandela dans laquelle il disait que refuser de pardonner à quelqu’un c’est comme boire du poison et s’attendre à ce que son ennemi meure. Le manque de pardon est un poison pour l’âme. Ça tue. Vous devez vous en débarrasser, pour votre bien.

Dans Luc 17, Jésus compare le manque de pardon à un sycomore. Le fruit de cet arbre est amer. Son bois est le bois préféré pour la fabrication de cercueils. Comme le sycomore, le manque de pardon enlève toute douceur à la vie. Et comme un sycomore, le manque de pardon, c’est du matériel de cercueil. La personne qui cultive le manque de pardon construit son propre cercueil.

Pourquoi devriez-vous pardonner ? Maintenant vous le savez!

Bénédictions,

Bishop Johnson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :