La Résurrection de Jésus: Fraude, Fiction, ou Réalité?

how_can_jesus_be_godNotre nature de péché est éradiquée, nos péchés sont évaporés, et notre culpabilité est éliminée. Ceci est vrai à condition que Jésus soit ressuscité. Nous croyons qu’Il est ressuscité. Les sceptiques disent qu’Il n’est pas ressuscité. Si Jésus-Christ n’est pas ressuscité, alors c’est la plus grande fraude qui ait jamais existé, l’Evangile est une pure fiction, et l’avenir de l’humanité est sans espoir; nous sommes toujours plongés dans nos péchés. Mais s’Il est ressuscité, alors nous sommes bénis, bénis, et encore bénis!

Etant donné qu’il existe des preuves monumentales de la résurrection, il revient à ceux qui nient la résurrection de Jésus-Christ de prouver qu’elle n’a pas eu lieu. Quelles preuves ont-ils qu’elle n’a pas eu lieu? La vérité est qu’ils rejettent la résurrection, non pas parce qu’ils ont objectivement examiné les éléments de preuve comme un juge ferait dans une cour de justice, mais parce qu’ils ont conclu, sans preuve, que les miracles ne peuvent passe produire. Et ça, ce n’est pas la science; c’est un préjugé philosophique.

Les miracles existent. Même s’ils ne l’admettront pas, même la science de l’évolution est basée sur un miracle. Un axiome de la science stipule que tout ce qui a un commencement doit avoir une cause extérieure à soi. Etant donné que l’univers a eu un commencement, il ne pouvait pas s’être causé ou créé lui-même. Ce serait une absurdité scientifique. Par conséquent, l’univers n’a pas pu venir à l’existence sans l’intervention extérieure d’une force suffisamment puissante pour le former, et qui existait nécessairement déjà. Ainsi, la science de l’évolution est basée sur un miracle.

Une fois que nous acceptons la possibilité des miracles, la preuve de la résurrection devient significative, beaucoup plus que ce qui serait nécessaire dans une cour de justice pour rendre un verdict au-delà de tout doute raisonnable. Considérez ce qui suit:

  1. La crédibilité du Christ

Jésus a affirmé publiquement qu’Il allait être tué et ressusciter le troisième jour. Qui dans son bon sens peut faire une telle déclaration « impossible » et espérer que les gens le prennent au sérieux, à moins qu’il ne soit très confiant de pouvoir tenir cette promesse? Pas étonnant qu’aucun autre chef religieux n’ait osé faire une telle promesse. S’Il avait échoué à réaliser Sa promesse, Jésus aurait perdu toute crédibilité et pas seulement Lui, mais le christianisme entier serait mort avec Lui. Pourtant, le christianisme n’est pas mort, parce que Jésus est ressuscité.

  1. Le courage des disciples

Peu de temps après Son arrestation, ils étaient remplis de peur. Ils L’ont renié et ont fui pour sauver leur vie. Il leur a manqué à la fois le courage et la conviction nécessaires pour rester fidèles lorsque leurs vies étaient en jeu. Mais peu de temps après, ils se tenaient courageusement dans le temple et dans les rues, proclamant Jésus comme Seigneur, prêts à payer pour ce message de leur propre sang. Qu’est-ce qui pourrait justifier cette profonde transformation psychologique et ce changement de comportement de ces onze personnes en quelques jours? Une seule chose, la résurrection! Ils témoignent qu’ils ont été convaincus quand Il leur est apparu personnellement à plusieurs reprises après Sa résurrection.

  1. La confirmation de témoins oculaires

La seule force des témoignages oculaires devrait suffire pour prouver que Jésus est ressuscité. Si un avocat dans notre système judiciaire peut emmener seulement deux ou trois témoins oculaires crédibles à témoigner qu’ils ont vu et entendu la même chose, cela est considéré comme preuve plus que suffisante pour défendre son cas au-delà de tout doute raisonnable. Dans le cas de la résurrection de Jésus, au moins 514 personnes ont affirmé L’avoir vu; certains d’entre eux L’ont entendu, L’ont touché, et ont même pris le petit déjeuner et le dîner avec Lui. Pour quelle raison est ce qu’ils fabriqueraient une telle histoire? Dans leur contexte culturel juif, ces hommes et ces femmes n’avaient aucun intérêt à mentir, mais plutôt beaucoup à perdre en disant la vérité. Pas une ou deux, mais 514 personnes prêtes à témoigner et à mourir pour un mensonge qu’ils auraient orchestré? Cela n’est tout simplement pas logique!

  1. L’état de la tombe

Le tombeau de Jésus est vide. Qui a déplacé le corps? Ses ennemis ne l’auraient pas fait. Ses amis ne le pouvaient pas. Ses disciples ne l’ont pas fait. Il ne nous reste qu’une seule autre possibilité.

Saints, Jésus est ressuscité. Pécheurs, Jésus est ressuscité. Saints et pécheurs, Il est ressuscité pour vous. Il est ressuscité parce qu’Il est le Fils de Dieu. Il est ressuscité afin que vous ressuscitiez aussi.

Croyez en Lui maintenant et vous ressusciterez aussi!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :