Oeil Arraché, Mains Coupées

140213_plucked_out_eyes_and_cut_off_armsJésus croyait-Il vraiment au salut par grâce? On pourrait facilement croire que non, si on se base sur la façon dont Il prêchait. En de nombreuses occasions, Il a fait des déclarations qui contredisaient l’Évangile de Paul.

Voici un extrait du Sermon sur la montagne.

Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d’être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d’être puni par le feu de la géhenne. Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras point d’adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. (Matthieu 5: 20-22, 27-29, 48 LSG)

Jésus était-Il sérieux au sujet de s’arracher les yeux et se couper les mains? Etait-Il sérieux quand Il a commandé que nous soyons parfaits, de même que Dieu l’est? Oui, certainement! C’est exactement ce que vous avez à faire si vous voulez être sauvés sur la base de votre propre justice par le biais de la loi.

Mais voici la vérité à propos de la loi, et la raison pour laquelle Jésus la prêchait autant.

Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché. (Romains 3:19, 20 LSG)

Bien-aimés, quand Jésus interprétait la loi encore plus sévèrement que les pharisiens, Il faisait le contraire de ce que beaucoup pensent. Au lieu de motiver les hommes à garder la loi pour être acceptés, Il cherchait en fait à les décourager d’essayer. Jésus était en train de jouer le rôle d’un procureur. Comme un procureur dans un tribunal, Il avait un but : prouver la culpabilité des hommes devant Dieu. Son but était de nous laisser sans voix, sans aucun moyen de se défendre contre l’accusation de Dieu:

Selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul; Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul; (Romains 3: 10-12 LSG)

Et quel était Son objectif ultime? Motiver les hommes à abandonner leur quête désespérée d’autojustification et à se tourner vers Lui pour le salut.

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. (Ephésiens 2: 8, 9 LSG)

L’autojustification vous laissera avec les yeux arrachés, les bras de coupés, et beaucoup de culpabilité. C’est le «chemin qui semble droit à l’homme, mais son issue est la destruction. » Mais grâce à Dieu, le jour où vous abandonnez vos efforts futiles pour être sauvé par vos œuvres, vous vous qualifiez instantanément pour être sauvé par grâce. C’est à ce niveau que Jésus change de côté. Et le Procureur intrépide sous la loi devient votre Avocat personnel sous la grâce.

Alléluia!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :