Prenez Le Repas Qui Guérit !

the_meal_that_heals_eblastUn herpès lui avait été diagnostiqué. Les médecins lui ont dit qu’il n’y a pas de remède. Elle a demandé à Jésus de la guérir. Et elle a commencé à prendre la sainte cène, tous les jours, pour sa guérison. Chaque jour, elle mangeait du pain et buvait le jus de raisin, confessant « par ses meurtrissures, nous sommes guéris». Elle l’a fait pendant des mois. Puis elle est retournée chez le médecin. De nouveaux tests ont été faits. Plus aucune trace de l’herpès. Elle a été totalement guérie. Les médecins avaient tort. Il y avait un remède. Ce repas guérit!

Le repas du Seigneur, ou le repas d’alliance, est plus qu’un mémorial. Le pain et le vin sont plus que de simples symboles. Le Saint-Esprit les utilise pour transmettre la vie et de la puissance divines à notre corps. Ils font partie de ce que les théologiens appellent «moyens de grâce ».

La verge de Moïse était un moyen de grâce. Avec elle, Dieu a fendu la Mer Rouge. L’ombre de Pierre et les vêtements de Paul étaient aussi des moyens de grâce. A travers eux, Dieu a guéri les malades, chassé les démons, et a fait des miracles.

Dans 1 Corinthiens 11, Paul attire notre attention sur la puissance de guérison de ce repas. Les croyants ont été malades et certains sont morts prématurément parce qu’ils n’ont pas « discerné le corps du Seigneur ». Ne reconnaissant pas la puissance de guérison du Seigneur présente dans le repas d’alliance, ils ne s’attendaient à rien et n’ont rien reçu. Quel gâchis !

Dans Genèse 2, il a été dit à Adam qu’il mourrait s’il mangeait de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Mais dans Jean 6, il a été dit aux disciples qu’ils vivraient s’ils mangeaient du pain de vie. Manger est la source à la fois de la mort et de la vie.

C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. (Jean 6:50-51, LSG)

Adam a mangé du mauvais arbre et en est mort. Si nous mangeons du bon arbre, nous vivrons.

Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement. (Jean 6: 57-58, LSG)

Jésus est le Pain de Vie. Prenez-Le sans réserve, prenez-Le quotidiennement, prenez-Le avec confiance et patience. Et alors que le faites, confessez votre foi dans le fait que Son corps et Son sang vous purifient de tous vos péchés et vous guérissent de toutes vos maladies.

Bien-aimés, c’est le repas qui guérit. Prenez-en et soyez guéri!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :