Mes Parents Ne Connaissent Rien Du Tout!

my_parent_dont_know_nuthin_eblast« Avant que je ne me marie, j’avais six théories sur l’éducation des enfants; maintenant j’ai six enfants et plus de théorie. » (John Wilmot, Comte de Rochester). Sans aucun doute, être un bon parent est la mission la plus difficile et la plus sous-estimée sur la terre. C’est aussi la plus importante et la plus gratifiante, même lorsqu’on n’en a pas l’impression!

Vous vous souvenez probablement du nombre de fois où vous avez pensé, dans votre enfance, que vos parents voulaient tout sauf votre bonheur. Vous vous êtes sûrement demandé ce que vous avez fait à Dieu pour qu’Il vous punisse de la sorte. Et à plusieurs occasions, vous avez voulu vous enfuir loin de la maison pour vous éloigner autant que possible de vos parents.

Mais si vous avez vécu assez longtemps pour devenir parent vous-même, vous avez probablement une perspective complètement différente. Aujourd’hui, vous vous demandez comment vos parents ont réussi à vous élever, vous et vos frères et soeurs, et à s’en sortir comme ils l’ont fait! Comme l’a dit une femme sage, dès que vous avez vos propres enfants, vous pardonnez tout à vos parents. C’est incroyable, plus nous vieillissons, plus nos parents nous paraissent sages.

Voilà pourquoi Dieu dit aux enfants, « Honore tes parents ». Le mot honore en hébreu signifie littéralement « donner du poids à ». Dieu enseigne donc aux enfants à donner du poids à leur relation avec leurs parents, et de les tenir en haute estime, les élevant à un rang de grande importance et de révérence.

Remarquez que Dieu n’impose pas de limite sur la période pendant laquelle nous devons honorer nos parents. Il demande simplement de les honorer. Ceci ne s’applique pas qu’aux enfants, mais à nous tous, que nous ayions dix, vingt, cinquante ou soixante-cinq ans. Nous devons honorer nos mères et nos pères quel que soit notre âge.

Honorer nos parents c’est pour toute la vie, mais la manière dont nous le faisons dépend de notre âge et de notre niveau de maturité. Si nous sommes toujours sous la responsabilité de nos parents, si nous n’avons pas coupé le cordon ombilical et vivons toujours à la maison, si nous dépendons toujours de nos parents pour la nourriture ou le soutien, soit parce que nous sommes trop jeunes ou trop immatures pour assumer des responsabilités d’adulte, la façon de les honorer est de leur obéir. Cela signifie nous soumettre à leur autorité et faire ce qu’ils nous demandent. Colossiens 3:20 nous dit: « Enfants, obéissez à vos parents en toutes choses, car cela est agréable au Seigneur. »

Pour les enfants adultes, honorer nos parents signifie leur montrer une grande admiration, les écouter attentivement, rester en contact avec eux, et s’assurer que leurs besoins soient satisfaits de manière adéquate. De la même manière qu’ils se sont sacrifiés pour nous, nous devons nous sacrifier pour eux. Selon Paul, un croyant qui ne s’occupe pas de ses parents âgés est pire qu’un infidèle.

Nos parents n’étaient pas parfaits, mais nous leur devons littéralement notre existence physique. Pouvez-vous imaginer combien leur vie aurait été plus facile s’ils n’avaient pas eu à prendre soin de nous? Pouvez-vous imaginer ce qu’ils auraient pu faire pour eux-mêmes avec l’argent qu’ils ont dépensé pour nous nourrir, nous vêtir, nous loger, nous transporter et nous éduquer? Ils ont fait pour nous ce que personne d’autre n’aurait fait, et géré certaines de nos bêtises que personne d’autre n’aurait acceptées.

Mon conseil pour vous est donc d’écouter Dieu à ce sujet. Si vos parents sont vivants, honorez-les de manière appropriée. Si vous devez leur pardonner, faites-le, mais allez vers eux et montrez-leur de manière tangible que vous les respectez et les appréciez. S’ils ont besoin d’aide, aidez-les.

En fait, au commandement d’honorer nos parents est attaché une promesse: (Ephésiens. 6: 3) « afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. » Ce commandement est pour notre protection, notre croissance et notre bien-être. Dieu utilise nos parents pour subvenir à nos besoins, et nous protéger de la détresse et de la mort  prématurée. Les cimetières sont remplis de personnes qui sont mortes trop tôt, et les prisons sont peuplées d’hommes et de femmes qui vont passer le reste de leur vie derrière les barreaux. Tout simplement parce qu’ils pensaient que leurs parents ne connaissaient rien du tout!

Je me souviens du 13 Septembre 1963. C’était un vendredi. Ce jour-là, ma tante est morte dans un accident de voiture. J’avais demandé à aller avec ma tante ce jour-là, mais ma mère a dit non. J’ai pleuré; je ne comprenais pas et je n’aimais pas sa réponse. Mais rien que j’aie pu dire ou faire ne l’a amenée à changer d’avis ce jour-là. Elle a refusé de bouger. Et me voici aujourd’hui, toujours vivant. Je suppose que ma mère connaissait quand même quelque chose, après tout.

Un commentaire sur “Mes Parents Ne Connaissent Rien Du Tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :