Comment les Parents Provoquent leurs Enfants

how-parents-provoke-their-children_eblastDemandez à un quelconque homme ce qu’il fait, et vous l’entendrez probablement parler de sa carrière. « Je suis enseignant ». « Je suis comptable ». « Je suis médecin ». La première réponse est rarement « je suis un papa ». Mais le rôle de parent est le poste le plus important au monde.

Les enfants sont vraiment précieux aux yeux de Dieu, et sont sans doute, Ses biens les plus chers sur terre. C’est une chose merveilleuse qu’Il les confie à des parents terrestres. C’est énorme. Le poste de PDG d’une entreprise comme « Fortune 500 » ne s’en rapproche pas, même de loin!

Le rôle des parents est de nourrir leurs enfants spirituellement, émotionnellement, et physiquement. Le but est de pourvoir à leurs besoins physiques et émotionnels, et d’élever des enfants qui connaissent personnellement l’amour de Dieu et marchent selon les voies du Seigneur. Pour accomplir ce but, les parents devraient avoir l’autorité nécessaire pour établir des règles et appliquer la discipline.

Contrairement à ce que les modernistes voudraient nous faire croire, les enfants ne sont pas de petits anges qui, abandonnés à eux-mêmes, grandiront naturellement avec la capacité de respecter l’autorité et de faire le bien. Non, chaque enfant est né avec une nature Adamique, avec une tendance naturelle vers la rébellion, le péché, et l’égoïsme. Abandonnés à eux-mêmes, ils grandiront et deviendront des menteurs, des voyous, et des rebelles.

Par conséquent, Dieu dit aux enfants d’obéir à leurs parents, conférant ainsi aux parents l’autorité dont ils ont besoin pour diriger leurs enfants. Mais cela ne signifie pas que les parents sont libres d’utiliser cette autorité comme ils le veulent. Dieu leur conseille de ne pas abuser de leur autorité. Colossiens 3:21 et Éphésiens 6:4 conseillent aux parents de ne pas utiliser leur autorité de sorte à amener leurs enfants à être fâchés, amers, ou découragés.

Trop de parents échouent à cet égard. Ils « provoquent » de la « colère » chez leurs enfants. Ils abusent de leurs enfants verbalement et physiquement. Ce qui conduit, chez leurs enfants au sentiment d’insécurité, au sentiment de ne pas être aimé, et à l’incapacité à respecter les autorités, pas même Dieu. Seul un miracle de grâce peut les guérir.

Comment les parents provoquent-ils de la colère chez leurs enfants? Comment les découragent-ils au point qu’ils sont prêts à abandonner? En général, ils le font de trois manières: étant trop indulgents, étant trop durs, ou étant contradictoires.

Quand les parents sont trop indulgents, ils échouent sur le fait d’établir des règles et de faire respecter les conséquences. Les enfants ayant des parents indulgents finissent par s’éduquer eux-mêmes. Sans limites parentales, ils se sentent vulnérables, sans soins, et très peu sûrs d’eux. Cela ressemble à dormir dans « une maison » sans murs ou à traverser des intersections dangereuses sans panneaux stop!

Quand les parents sont trop durs, ils établissent des attentes peu réalistes et administrent la punition sans compassion, amour, ou compréhension. Ils le font souvent lorsqu’ils sont fâchés et incapables de se contrôler. Des attentes peu réalistes, des critiques fréquentes, et peu de compliments peuvent amener un enfant à devenir frustré, surtout s’il ou elle ne se sent aimé(e) que ces attentes sont satisfaites.

Quand les parents sont contradictoires, ils disent une chose, et font quelque chose d’autre. Ils se comportent d’une manière en public, et d’une autre en privé. Les enfants observent, voient l’hypocrisie et deux standards différents. Ce qui peut facilement aboutir à la rébellion.

Au lieu de provoquer de la colère et du découragement chez les enfants, Dieu exhorte les parents à les « élever en leur donnant une éducation et une discipline inspirées par Seigneur ». L’exemple que Dieu donne est de nourrir, de construire, pas démolir; d’encourager, pas décourager. Cet exemple produira les résultats positifs qui stimuleront la vraie croissance salutaire et le développement des enfants.

Diane Loomans écrit:

Si je devais élever mon enfant de nouveau

Je construirais l’estime de soi d’abord et la maison plus tard

Je peindrais plus avec mes doigts et montrerais moins du doigt

Je ferais moins de correction et plus de connexion

Je retirerais mes yeux de ma montre et veillerais de mes yeux

Je me soucierais moins de savoir et saurais plus prendre soin

Je ferais plus d’excursions et piloterais plus de cerfs-volants

J’arrêterais de jouer à la sérieuse et jouerais sérieusement

Je courrais à travers plus de champs et contemplerais plus d’étoiles

Je ferais plus de câlins et moins de pression

Je verrais le chêne (l’arbre) dans le gland (la graine) plus souvent

Je serais moins souvent ferme et affirmerais beaucoup plus

Je serais moins un modèle d’amour de la puissance

Et plus un modèle de la puissance de l’amour.

Elever des enfants exige la sagesse de Dieu et la grâce. Parents, je vous encourage à vous rapprocher du trône de grâce pour recevoir l’aide, la force, et la sagesse dont vous avez besoin chaque jour. Là, à Son trône, vous trouverez la grâce dont vous avez besoin pour marcher dans ce que Dieu a de meilleur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :