Avez-Vous Peur De Dieu ?

112515_Peur-de-DieuJe vais le dire tout de suite, au risque de choquer pas mal de chrétiens bien intentionnés. Avoir peur de Dieu ne sera jamais un bon motif pour Lui obéir. Et « obéir » à Dieu parce que vous avez peur que Dieu vous punira en envoyant de mauvaises choses dans votre vie, ou en vous enlevant des choses, est le résultat du fait de croire des mensonges sur Dieu. C’est en fait une preuve d’immaturité spirituelle, et Dieu veut vous en libérer.

Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c’est en cela que l’amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l’assurance au jour du jugement. La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour. Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. (I Jean 4: 16-19, LSG)

Réfléchissez à ce que vous venez de lire. D’après Jean, les hommes ont peur de Dieu, quand Son amour n’est pas «parfait» en eux. Autrement dit, ils ont peur parce qu’il leur manque une pleine révélation de Son amour et n’ont pas encore laissé Son amour achever son travail en eux. Ils sont encore immatures dans leur pensée concernant Dieu, ce qui explique leur besoin d’être motivé par la crainte de la «punition». D’après Jean, cette crainte est présente uniquement parce qu’ils ne sont pas encore «parfaits dans l’amour». S’ils étaient parfaits dans l’amour, alors la révélation de cet amour parfait de Dieu aurait «banni toute crainte » de leur vie.

De toute évidence, d’après les commentaires de Jean, Dieu n’encourage pas la crainte du châtiment chez Ses enfants. Il ne considère pas cela comme quelque chose de bon. Il veut enlever cette crainte. Et Il n’utilise pas la peur pour motiver Ses enfants à faire Sa volonté. Point final.

Maintenant, il est vrai que sans la crainte du châtiment, beaucoup vivront négligemment. La seule raison pour laquelle ces personnes « obéissent » extérieurement (une telle obéissance n’existe pas intérieurement), c’est pour éviter la punition. Leur soi-disant obéissance est une «obéissance de la peur». Mais Dieu ne recevra jamais de gloire de quoi que soit, qui soit motivé par la peur. C’est la foi qui est agréable à Dieu, pas la peur. Nous avons été appelés à l’ «obéissance de la foi ». Et ce que Dieu recherche c’est l’obéissance qui découle de « la foi agissante par l’amour ».

Certes, il y a une crainte de Dieu qui est bonne, et qui est le «commencement de la sagesse ». Mais cette crainte n’a absolument rien à voir avec la peur que Dieu vous punisse. Pourquoi puis-je dire cela de façon aussi catégorique? Parce que Jésus marchait dans la crainte de Dieu ; y-a-t-il quelqu’un qui croit vraiment que Jésus ait jamais envisagé ne serait-ce qu’une fois l’idée d’être puni par Son père? Le fait que Jésus marchait dans la crainte de Dieu si parfaitement mais sans aucune pensée de châtiment démontre de façon claire que la crainte de Dieu n’a rien à voir avec le châtiment, du tout!

La crainte de Dieu qui est un commandement et dans laquelle Jésus a marché est en fait une profonde révérence pour la grandeur et la bonté de Dieu qui vous conduira à Lui attribuer une valeur infinie. C’est bien là que commence la sagesse. En effet, toute votre vie est positivement impactée et devient meilleure à partir du moment où vous commencez à voir et à traiter Dieu comme le Dieu magnifique qu’Il est.

Avoir peur du châtiment de Dieu n’est pas un fruit de l’Esprit. C’est une œuvre de la chair produite par la foi dans les mensonges de l’ennemi. C’est un obstacle à la croissance spirituelle. Donc, plus tôt vous connaissez l’amour de Dieu et êtes rendu parfait dans cet amour, mieux c’est.

« Mais si, en tant qu’enfant de Dieu je me débarrasse de la crainte du châtiment, ne vais-je pas me débarrasser de quelque chose d’important qui limite le péché dans ma vie ? » Vous allez vous débarrasser d’une contrainte non biblique, inefficace et charnelle, pour recevoir une autre qui est de loin, bien meilleure : l’amour de Dieu répandu dans votre cœur. L’amour est une motivation beaucoup plus noble et le fondement sur lequel l’Esprit veut vous faire grandir dans la pleine mesure de Christ, et vous conformer à l’image de Jésus. « Nous l’aimons parce qu’Il nous a aimés. »

Enfant de Dieu, Dieu veut que vous ayez « de l’assurance le jour du jugement ». Voilà pourquoi Paul écrit: «Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. » (I Timothée 1: 7) Puisqu’il en est ainsi, vous ne devriez pas passer plus de temps à essayer de comprendre si votre peur est de Dieu. Elle ne l’est pas. Il nous l’a dit. Vous avez simplement besoin de croire en Lui. Vous avez simplement besoin de grandir dans la connaissance de Dieu. Et cela, mon ami, est le cri de Son cœur pour vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :