La Grâce Vous Amènera-t-elle à Pécher ?

062514_grace_peche_force_confiance_JesusAvez-vous déjà entendu certains chrétiens bien intentionnés dire que trop de grâce amènera les gens à pécher? Probablement. Cet avertissement accomplit malheureusement tout le contraire de ce qui est attendu. Il encourage en effet les croyants à détourner leurs regards de Jésus dans une certaine mesure (même minime), pour engager la chair dans leur bataille pour vaincre la chair. Voilà une bonne recette pour l’échec spirituel!

Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. (Romains 8: 6-7)

Que signifie l’expression «l’affection de la chair »? Contrairement à ce que beaucoup pensent, quand Paul parle d’ «affection de la chair», il ne parle pas seulement du fait d’être focalisé sur les choses immorales. En fait, il parle principalement de quelqu’un qui essaie de servir Dieu avec les capacités de la chair. Paul a à l’esprit à la fois le pécheur notoire et la personne très religieuse qui tente de vaincre la chair avec la chair. Une telle personne ne peut pas plaire à Dieu.

De quoi aurait besoin une telle personne? De beaucoup grâce ! La grâce est la solution, pas le problème. Plutôt que de pousser les gens à pécher, la grâce enseigne aux croyants à dire non à l’impiété. Et, plus important encore, la grâce leur donne les moyens de ne pas pécher.

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes oeuvres. (Tite 2: 11-14 LSG)

Prêcher la grâce c’est encourager les hommes à regarder à Jésus et à Son œuvre achevée. C’est proclamer que Jésus est la réponse à toute question et la solution à tout problème. C’est refuser de mettre une quelconque confiance dans les capacités de la chair. C’est dire que rien de bon ne peut être produit par la chair, en particulier la chair religieuse. C’est dire aux hommes de regarder uniquement à Jésus et ce qu’Il a fait pour eux; de ne jamais détourner leurs yeux de Lui, indépendamment des circonstances extérieures et des échecs. C’est Lui qui nous purifie pour Lui-même et nous donne du zèle pour les bonnes oeuvres.

Enfant de Dieu, est-il être vrai que regarder complètement et en tout temps à Jésus seul vous conduira à pécher? La grâce ne vous conduira pas à pécher. Elle vous conduira au contraire à fixer votre regard sur Jésus, Lui permettant de créer en vous le vouloir et le faire selon Son bon plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :