Ne Soyez Pas Tiède

070115_ne soyez pas tiedeAimez-vous le thé tiède? Et le café tiède? Je n’aime pas. Donnez-moi mon café chaud ou froid ; s’il est tiède, je le recracherai. Apparemment, ce que je ressens à propos du café tiède est ce que Jésus ressent par rapport au christianisme tiède.

Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. (Apocalypse 3: 14-16)

En choisissant de comparer l’Église de Laodicée avec de l’eau tiède, Jésus a probablement eu à l’esprit les sources d’eau froide et chaude situés dans deux villes thérapeutiques, sources de guérison et de rafraîchissement pour leurs citoyens. En revanche, l’eau tiède ne fournissait aucun bénéfice. Contrairement à ces sources froides et chaudes, les chrétiens de Laodicée n’étaient d’aucune utilité pour les gens de Laodicée. Ils étaient peut-être sauvés, même si cela est discutable, mais certainement impuissants, comme le sel sans sa saveur.

Jésus n’aime pas la tiédeur. Nous sommes ici-bas pour faire la différence. Les pécheurs ont besoin d’être sauvés, les malades ont besoin d’être guéris, les opprimés doivent être libérés, les familles doivent être fortifiées, et nous sommes les instruments à travers lesquels Il veut opérer pour répondre à ces besoins! La tiédeur rend Sa puissance inefficace en nous.

Quelle est la solution pour vous si vous êtes tiède? Un reproche du Seigneur, une sincère repentance de votre part, et une relation intime avec Jésus!

Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. (Apocalypse 3: 19-20 LSG)

La raison numéro un qui explique qu’un croyant soit tiède, est qu’il ou elle a perdu de vue le Sauveur omniprésent et négligé de communier avec Lui. Sans la conscience de Sa présence et l’intimité personnelle avec Lui, nous perdons notre «feu». La foi, l’espérance et l’amour décline dans nos vies, notre capacité à porter Son fruit et faire une différence dans ce monde finit aussi par décliner.

Enfant de Dieu, ne perdez jamais de vue cette gracieuse réalité – Jésus est avec vous pour toujours. Il frappe à votre porte toute la journée, essayant d’attirer votre attention. Puis, Il se tient là, attendant patiemment pour votre réponse, espérant que vous allez Lui ouvrir la porte.

Il veut « dîner » avec vous tous les jours. Il aspire à entrer en communion profonde avec vous, à vous donner toute Son attention, à parler avec vous de vos préoccupations et à partager Ses pensées avec vous. Mais Il doit attendre; attendre jusqu’à ce que vous soyez prêt; prêt à Lui donner toute votre attention.

Vous connaissez peut-être avec la peinture de Jésus debout à l’extérieur sur un porche, entrain de frapper à une porte qui ne dispose que d’une poignée. Un critique a dit à l’artiste, «Vous avez fait une erreur.» «Non,» répondit l’artiste, « cette porte n’ouvre que de l’intérieur. »

Vous n’avez pas à être tiède. L’intimité qu’Il propose est possible, mais seulement si vous le voulez. Le voulez- vous? Alors, ouvrez la porte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :