Arrêtez de Vous Appeler Pécheur !

022515_arretez-de-vous-appeler pecheurFaites-vous référence à vous-même comme « un pauvre pécheur sauvé par grâce? » Si oui, vous devriez arrêter. Pourquoi? Parce que ce n’est pas vrai! Vous êtes en contradiction avec l’Écriture et vous vous affaiblissez spirituellement en le faisant. On peut être soit « pauvre pécheur », soit  «sauvé par grâce», mais il est impossible d’être les deux en même temps.

Une fois que vous avez reçu la grâce de Dieu et expérimenté le salut, vous cessez d’être un pauvre pécheur. Vous êtes devenu un enfant de Dieu né de nouveau, une nouvelle création, la justice de Dieu!

Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière. Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. (II Corinthiens 5: 16-17, 21 LSG)

Ce passage vous appelle à arrêter de vous définir d’après ce que vous êtes extérieurement et à  commencer à vous voir tel que vous êtes en Jésus-Christ – neuf, propre, pardonné et juste.

« Mais, » dites-vous, «Malgré que je sache que je suis sauvé par grâce, je sais également que je continue à pécher. Cela ne fait-il pas de moi un pauvre pécheur sauvé par grâce? » Non. Cela fait de vous un saint qui a besoin de croître. Cela fait de vous un enfant de Dieu, qui a encore besoin découvrir à quel point Dieu vous aime et l’infinie grandeur de la puissance qui agit en vous. (Ephésiens 1: 15-19).

Vous avez besoin de réaliser que le salut change votre nature, complètement. Tout se passe comme ce qui arrive à la chenille lorsqu’elle se transforme en papillon. Une fois que la chenille passe par la métamorphose et est «née de nouveau», elle cesse d’être ce qu’elle était et devient quelque chose de totalement nouveau. Elle cesse d’être une créature liée à la terre rampant dans la boue, et devient un papillon, équipé d’ailes pour voler.

Qui parle du papillon comme d’une «chenille qui vole? » Personne qui ait tous ses sens! Le papillon a été une chenille à un moment de son évolution, mais il n’est certainement plus une chenille. Les gens le voient tel qu’il est aujourd’hui, et non pas comme il était auparavant.

Le papillon se pose-t-il occasionnellement sur les choses d’en bas qui salissent ses ailes ? Oui, mais est-ce  que cela le fait pour autant devenir à nouveau une chenille? Non. Une fois qu’il est papillon, il reste papillon!

Enfant de Dieu, le regard que vous portez sur vous-même est déterminant pour votre croissance spirituelle. Si vous vous voyez comme « un pauvre pécheur, » vous allez continuer à vous comporter comme un pauvre pécheur. Et c’est exactement ce que le diable veut. Mais si vous laissez l’Esprit de Dieu renouveler vos pensées par Sa Parole afin que vous vous voyez comme la justice de Dieu, toujours saint et irréprochable à Ses yeux, pas à cause de ce que vous faites, mais à cause de qui vous avez à l’intérieur de vous, le péché ne régnera plus sur vous. Plutôt que de lutter pour accomplir des œuvres de justice et d’échouer, vous allez commencer à produire de bonnes œuvres sans effort comme fruit de votre nouvelle nature.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :